Alex Côté, talent et pluridisciplinarité

2017 aura été porteur pour Alex Côté, cet artiste multidisciplinaire d’Hochelaga-Maisonneuve. Son art, basé entre les nouveaux médiums de création et le théâtre, lui aura permis de faire sa place ici, mais aussi en Europe.

Expressif et sensible, Alex détient une formation en théâtre, qui lui aura permis de se prêter au jeu de comédien pendant quelques années avant de se livrer pleinement à l’art. « Je me suis toujours dit que si je voulais vivre de mon art, je devais m’y consacrer à temps plein », mentionne Alex. En effet, c’est à force d’efforts, mais surtout de talent que l’artiste peut dire aujourd’hui que sa carrière va bon train.

À la fois directeur artistique, réalisateur, photographe, interprète et scénographe, celui qui porte de nombreux chapeaux profite de sa polyvalence pour sillonner de résidence en résidence un peu partout à travers l’Europe. Cette année, c’est en France, sur le bord de la méditerranée, qu’il s’est arrêté pour collaborer avec de nombreux artistes internationaux et pour mener des démarches d’écriture et de recherche. « J’ai passé un mois dans un château digne d’une scène d’Harry Potter. Il faut dire que de se lever et de boire son café sur le bord de la Méditerranée, ça ne peut qu’être inspirant. », dit l’artiste.

Alex trouve en plus le temps de diriger l‘Idylle – arts vivants, un organisme de création basé à Montréal et qu’il a mis sur pied en 2015. L’Idylle favorise l’émergence des pratiques multidisciplinaires et les nouvelles technologies de la scène. Avec ses créations, elle cherche à réinsérer des valeurs positives dans des communautés visées de la société, tout en mettant de l’avant la technologie.

Toujours dans l’élaboration de mises en scène aux thématiques sensibles, Alex s’inspire des plus grands pour orienter ses concepts porteurs de messages. Ai Weiwei, un artiste majeur de la scène artistique indépendante chinoise aura d’ailleurs contribué à la réflexion de sa démarche. « Je veux que mon art puisse permettre au public et aux artistes d’éveiller leur conscience, et ce sans limite. Je veux qu’ils puissent être touchés », raconte le directeur artistique.

Même si le milieu de l’art contemporain demeure une matière méconnue du grand public montréalais, Alex a pour mission de démocratiser ce que représente cette forme d’art, à travers des œuvres accessibles, touchantes et engagées.

Vous pourrez retrouver Alex à l’Expo Demi/Semi/Nu, qui aura lieu à la galerie montréalaise Le Livart. 

Si vous aimez les œuvres et le côté engagé d’Alex, vous pouvez voter pour SUBMERGE, une de ses dernières réalisations qui pourrait se retrouver dans une exposition internationale de renom.

www.alexcoteh.com

Laisser un commentaire