Virée italienne à Saint-Léonard pour amateurs de fine torréfaction

Mis à part ses pizzas, ses risottos et son bon vin, l’Italie est aussi reconnue pour la qualité de son café. Un ingrédient qui n’est pas cultivé dans le pays, mais qui est importé en grande quantité. 

La consommation de café est devenue une tradition, une culture sacrée pour les Italiens qui ont découvert pour la première fois ce riche arôme, à Venise dans les années 1600. Un savoir-faire et un astucieux procédé de torréfaction se sont donc développés à travers les années pour en tirer les plus fines caractéristiques du grain. Aujourd’hui, cette boisson se savoure presque de la même façon que l’on déguste un vin. Ce n’est donc pas pour rien que les Italiens connaissent désormais cette notoriété qui leur vaut ce titre de maître torréfacteur.

À Montréal, les communautés italiennes transportent avec eux cet amour de l’espresso et multiplient les petits cafés, tous plus savoureux les uns que les autres. Sur la rue Jarry, entre les rues Lacordaire et Viau et sur la Jean-Talon, entre les rues Viau et Langelier, on retrouve les meilleurs endroits pour siroter des lattes et des cappuccinos de choix. En déambulant sur ces deux grandes artères, vous verrez que la variété ne manque pas.

Où s’arrêter sur la rue Jean-Talon
jean-talon-3Où s’arrêter sur la rue Jarry
jarry-4
Ces endroits combinent souvent l’art du café à de populaires mets italiens, comme les pâtes, paninis, les viennoiseries et les biscottis.

Maintenant que vous avez les meilleures adresses de l’Est en main, permettez-vous unescapade dans les rues de Saint-Léonard et vous tomberez inévitablement sous le charme.

 

Laisser un commentaire