Un organisme dynamique de l’Est

Même si les organismes communautaires demeurent trop souvent dans l’ombre, il n’en reste pas moins que ces organisations sont une réponse à un besoin essentiel et que leur présence est précieuse pour les communautés. Il n’aura suffi que d’une simple rencontre avec les gens de Escale Famille Le Triolet pour réaliser à quel point son personnel travaille d’arrache-pied pour la réalisation d’actions tangibles auprès de ses membres.

Portrait d’un organisme inébranlable, aux projets ambitieux.
Fondé en 1992 par des mères du quartier, Escale Famille Le Triolet voulait, à sa façon, soutenir l’approche du parent dans l’éducation de son enfant. Devenir un genre d’accompagnateur pour les familles dans le besoin, à un moment précis de leur vie. 25 ans de service plus tard, ce sont près de 3500 familles qui ce sont faites épauler et qui sont mieux outillée à affronter la vraie vie, lorsque l’enfant atteint l’âge de 5 ans. Des résultats possibles grâce à une expertise qui permet de dépister et d’intervenir tôt dans le cheminement de l’enfant et du parent.

Des services adaptés pour tous
– Une halte-garderie éducative
– Ateliers de croissance et de développement
– Des activités familiales à moindre coût
– Un comptoir de vêtements pour enfants de 0 à 12 ans
– Un service de soutien et de consultation

Des réalisations concrètes
12 095
 personnes provenant de 26 pays ont fait appel aux services
3500 familles soutenues
136 000 présences en halte-garderie recensées
122 employés et 81 stagiaires ont porté le projet

C’est parti pour Escale pour Toit!
L’aboutissement de projets d’envergure n’est pas toujours simple dans le milieu communautaire, mais le parcours de l’organisme démontre sans aucun doute une volonté incontestée d’aller au bout des choses. Escale pour Toit, notamment, aura connu un parcours teinté d’embûches, mais les efforts de l’équipe et la généreuse contribution du groupe C. Laganière en auront permis l’évolution. Ce projet d’habitation actuellement en cours permettra de contrer la pauvreté et l’exclusion sociale en permettant la construction de 21 logements sociaux destinés aux mères monoparentales et leurs enfants de moins de 5 ans. Un projet qui promet des retombées économiques intéressantes pour le quartier et qui assure de meilleures conditions de vie pour ces familles. Une campagne de financement aura d’ailleurs lieu le 6 décembre prochain au Club de golf Métropolitain Anjou.

Comprendre le travail des organisations communautaires, c’est réaliser qu’un paquet de gens s’affaire quotidiennement au service d’une société meilleure. Escale Famille Le Triolet est un atout majeur au paysage de l’Est, tout comme les nombreux autres organismes qui font leur part chaque jour. Si tu souhaites t’impliquer, dans ce doux chantier qu’est le bénévolat, Le Triolet est un lieu d’apprentissage et d’échange unique, toujours à la recherche de gens motivés qui désirent s’impliquer.
Pour les contacter, c’est par ici.

giphy

 

Laisser un commentaire